Menu

Eribel fabrique et installe une large gamme de portes, de fenêtres et d'autres menuiseries intérieures anti-effraction. Le but recherché est de contrer les cambrioleurs et/ou d'empêcher les personnes non autorisées de pénétrer dans un bâtiment. Nous proposons ici des produits allant jusqu'à la classe RC4 selon la norme européenne, ou la classe P1 AE20 selon la norme belge du SPF Justice. Les deux normes sont testées et vérifiées dans une institution accréditée. 

Voir nos produits anti-effraction ou anti-effraction

Pour être considéré comme un élément anti-effraction, celui-ci doit avoir une résistance homogène à l'effraction. Nous définissons cette capacité à travers la résistance de la menuiserie à une charge statique, une charge dynamique et une tentative d'effraction manuelle. 

  Cambrioleur  Charge statique Tentative d’effraction manuelle 
Outils Temps de résistance
P3 AE10 2x Expérimenté 500 kg Justice 2x 10 min
P2 AE20 2x Expérimenté 2500 kg Justice 2x 20 min
P1 AE20 2x Expérimenté 3500 kg Justice 2x 20 min
P0 AE20 2x Expérimenté 7500 kg Justice 2x 20 min

Charge statique

Pendant les essais statiques, nous appliquons une charge d'essai à différents points de l'élément d'essai. Nous augmentons la charge de manière linéaire jusqu'à ce que la charge d'essai maximale (15 kN) soit atteinte, et la maintenons pendant un certain temps. 


L'élément échoue à l'essai statique si le déplacement maximal admissible pour la classe de résistance prévue et le type de charge appliquée est dépassé pendant l'essai.

Charge dynamique

Les essais dynamiques sont effectués pour des classes de résistance 1 à 3, à condition que l’élément ait résisté à l’essai statique. Ils consistent à laisser tomber un impacteur (double pneu de 50 kg) en différents endroits prédéfinis de l’élément (d’une hauteur en fonction de la classe visée). 

Tentative d’effraction manuelle

L’essai manuel est effectué pour les classes de résistance 2 à 6, à condition que l’élément ait résisté aux essais statiques et dynamiques. 

Lors de l’essai manuel, nous allons déterminer les points les plus faibles et vulnérables ainsi que les outils les plus efficaces de l’élément. Ensuite, l’essai manuel proprement dit est effectué, dans le but d’essayer de forcer une ouverture dans un laps de temps prédéfini. La porte d’essai et les outils mis à disposition sont choisis en fonction de la classe de résistance visée.

  Europa Justitie België
Normen EN 1627 (Eisen en classificatie)
EN 1628 (Statische belasting)
EN 1629 (Dynamische belasting)
EN 1630 (Manuele aanvalsproef)
Belgische norm FOD Justitie
- Statische belasting
- Manuele aanvalsproef
Klassen RC1
RC2
RC3
RC4
RC5
RC6
P3 AE10
P2 AE20
P1 AE20
P0 AE20

Performances secondaires 
 

Il est tout à fait possible d’étendre les performances de nos produits anti-effraction en y ajoutant une, voire plusieurs, option(s) : acoustique, coupe-feu, pare-balles, étanche à l’air, étanche à la fumée et isolation thermique.